Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh

Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh

Le bleu est une couleur chaude a remporté (entre autres) le Prix du public Fnac-SNCF lors du Festival d’Angoulême en 2011. En 2013, il a été porté à l’écran par Abdellatif Kechiche dans La vie d’Adèle qui a reçu la Palme d’or du Festival de Cannes. Cette adaptation est librement adaptée de la bande dessinée de Julie Maroh.

Clémentine et Emma

Le tragique de l’histoire s’affirme dès les premières pages. Emma vient passer une nuit chez sa compagne décédée. Clémentine lui a légué son premier journal intime qu’elle avait reçu à ses 15 ans. L’occasion pour nous lecteurs de découvrir la genèse de ce lien entre les deux jeunes femmes.

Clémentine est au lycée où elle va bientôt passer son bac. Élève studieuse tout semble lui réussir : elle est entourée de tout un groupe d’amis et un garçon plus âgé s’intéresse à elle. Ce dernier s’appelle Thomas et va devenir son petit ami.  Si tout semble bien se passer entre eux, Clémentine n’arrive pas à être tout à fait à l’aise. Un jour, elle croise une femme à la chevelure bleue… Cette rencontre est une révélation pour Clémentine. La femme aux cheveux bleus ne va dès lors plus quitter ses pensées et son inconscient. En effet, les premiers rêves érotiques apparaissent et avec eux la culpabilité. « Je suis une fille. Une fille doit sortir avec des garçons ».

Clémentine qui a finalement tout à apprendre de l’amour va subir le rejet des autres. Ce premier amour sera teinté d’amertume puisqu’elle va devoir faire face à l’homophobie ambiante, s’accepter et avoir la force de vivre cet amour au grand jour.

le bleu est une couleur chaude julie maroh éditions glénat bdLes personnages d’Emma et Clémentine sont inspirants. On ne peut qu’admirer la façon dont elles vivent (chacune différemment) cet amour, cette fierté de la différence. Chaque planche est totalement maîtrisée pour un rendu graphique éblouissant où la couleur est utilisée avec parcimonie et prend ici tout son sens (le fameux bleu d’Emma, cette couleur chaude). Chaque émotion est très bien retranscrite et rend les personnages très expressifs. Le bleu est une couleur chaude est avant tout une formidable histoire d’amour où le tragique se trouve mêlé à la douceur.

 

Partage : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 réactions au sujet de « Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *