Dans ma boîte aux lettres – Décembre 2017

Dans ma boîte aux lettres – Décembre 2017

couverture bd comme convenu laurelComme convenu, tome 2 – Laurel

Dans Comme convenu, Laurel raconte les mésaventures subies par elle-même et sa famille à partir du moment où elle, son compagnon et deux associés fondent une société de production de jeux vidéo.

Je vous parlais du premier tome de Comme convenu sur le blog, et je vous parlerai de celui-ci plus en détails vous dévoilant par la même occasion les nombreux goodies présents dans cette réception.

Auto édité via une campagne de financement participatif


adieu ma jolie raymond chandler éditions folio policierAdieu, ma jolie – Raymond Chandler

Un bagnard libéré cherche son ancienne amie ; mais quand l’ex-convict mesure deux mètres, pèse cent vingt kilos, s’habille comme un clown, jongle avec les gens comme avec des oranges et que tous les autres personnages sont à l’avenant, les choses peuvent se compliquer… et se compliquent en effet.

Lecture prévue dans le cadre de mon Club de lecture pour le mois de décembre.

Paru en 1940. Ici aux éditions Folio dans la collection Policier


lettres à stella iona grey éditions pocketLettres à Stella – Iona Grey

À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n’a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s’empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d’amour d’un autre temps.

1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n’a qu’une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s’accrocher sont les lettres qu’ils s’écrivent, promesses d’un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d’un avenir meilleur.

J’ai eu la chance de le gagner via un concours organisé par les éditions Pocket sur leur compte Instagram.

Paru le 24/05/2017 pour la version poche aux éditions Pocket


lettres choisies de la famille brontê éditions éditions gallimard collection quai voltaire la table rondeLettres choisies de la famille Brontë (1821-1855)

Si les œuvres des sœurs Brontë sont connues de tous, il n’en va pas de même pour leur correspondance, a fortiori en France où elle n’avait pas encore été traduite. Le présent recueil réunit plus de trois cents lettres de cette famille hors norme.

Celles de Charlotte à son amie Ellen Nussey ou à ses éditeurs londoniens, tantôt véhémentes, tantôt mélancoliques, sont d’une humilité extrême. Durant sa courte existence, Charlotte s’éloigne rarement de la cure de Haworth où elle veille tour à tour son frère et ses sœurs dans leurs derniers instants. De ces deuils, la jeune femme, qui ne place jamais l’art au-dessus de la vie, laisse des témoignages d’une grande pudeur.

S’ajoutent à cet autoportrait non prémédité les lettres de son frère Branwell, où transparaît la déchéance d’un esprit prometteur ; celles d’Emily, plus rares et d’une austérité caractéristique ; celles d’Anne, en forme de professions de foi ; et, enfin, celles de leur père, qui révèlent une tendresse et un humour inattendus, bien loin des traits sévères sous lesquels il est souvent dépeint.

Également remporté lors d’un concours organisé sur Instagram, je ne suis que joie face à cette réception. J’adore les écrits de la famille Brontë et ce recueil de lettres est l’occasion d’en apprendre plus à leur sujet…

Paru le 13/04/2017 aux éditions Gallimard, collection La Table Ronde


Partage : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *