Dans ma boîte aux lettres – Janvier 2018

Dans ma boîte aux lettres – Janvier 2018

ombre chinoise hélène ling éditions rivagesOmbre chinoise – Hélène Ling

Face au vertige de l’oubli et de l’exil qui s’est emparé de sa mère, atteinte d’Alzheimer, l’autrice tente une percée vers les lieux du souvenir. Elle y évoque le Paris des années 70, et au-delà, la famille du patriarche à Taïwan et à New York, où elle mesure son héritage, rejeté ou perdu.

Mais la traversée de la mémoire se mêle intimement à l’imaginaire et donne lieu à ses propres récits. L’autoportrait se tisse alors de roman noir, et surtout, de western, où les doubles de l’héroïne mènent leur vie parallèle. Le scénariste d’un film s’y heurte, de beaucoup trop près, à la mafia chinoise. Et surtout, l’Indienne cherokee se retrouve déportée en 1839 vers l’Oklahoma.

Image de la femme marginale sur un autre continent, elle aussi, comme la mère taïwanaise, poursuit son parcours chaotique vers un Ouest intime et sauvage. À travers ces portraits de femmes, fortes et vulnérables, Hélène Ling se demande plus généralement, dans un style habité et puissant, comment survivre à nos origines.

Paru le  janvier 2018 chez les éditions Payot Rivages


dix années d'exil madame de staël éditions rivagesDix années d’exil – Madame de Staël

Madame de Staël (1766-1817), témoin et fine observatrice de l’histoire politique de son temps, raconte, dans ce livre, ses différentes pérégrinations en Europe (Suisse, Allemagne, Autriche, Suède, Pologne, Russie) suite à son bannissement de France par Bonaparte. « Cette femme, disait le Premier Consul, apprend à penser à ceux qui ne sen aviseraient point, ou qui l’auraient oublié. »

Le plus grand grief de l’empereur Napoléon contre moi, c’est le respect dont j’ai toujours été pénétrée pour la véritable liberté.

Première édition 1820-1821. Réédition du 24/01/2018 chez Payot Rivages


madame de souza adèle de sénange éditions payot rivagesAdèle de Sénange – Madame de Souza

Imprimé à Londres en 1792, Adèle de Sénange signe les débuts littéraires de Mme de Souza, une jeune aristocrate française ayant fui la Révolution. Émigrée en Angleterre, elle tenta de gagner quelque argent en publiant ce récit, probablement aidée par son amant Talleyrand, réfugié à Londres. Le livre obtient un succès commercial immédiat et suscite l’admiration d’un écrivain aussi exigeant qu’Isabelle de Charrière. Tracer les détails fugitifs qui occupent l’espace entre les événements de la vie. Soustraire à l’oubli cette succession de sentiments, d’émotions, de sensations fugaces dont notre existence quotidienne est tissée. Tel est l’ambitieux projet qui, à travers l’histoire de la jeune Adèle, seize ans, sauvée de la claustration pour être mariée de force à un vieil homme à l’affection paternelle, annonce le roman réaliste à venir.

Réédition 24/01/2018 chez Payot Rivages


Ecoute la ville tomber kate tempest édition payot rivgesÉcoute la ville tomber – Kate Tempest

Becky, Harry, Leon. Ils quittent Londres en pleine nuit, une valise d’argent pour seule ressource, avec la furieuse envie d’échapper à tout et de se réinventer. Comment en sont-ils arrivés là ? Que cherchent-ils à fuir ?

Kate Tempest attrape le lecteur à chaque phrase en évoquant ces enfants du désordre, abîmés par la solitude et les déceptions avant même d’avoir 30 ans, mis qui s’obstinent à poursuivre leurs rêves. Vendre de la drogue, danse, s’étourdir, ne sont que des manières d’essayer de vivre, intensément, éperdument.

Paru le 10/01/201/ en France chez Payot Rivages


celle qui fuit et celle qui reste l'amie prodigieuse elena ferranteCelle qui fuit et celle qui reste (L’amie prodigieuse III) – Elena Ferrante

Alors que les événements de 1968 s’annoncent, que les mouvements féministes et protestataires s’organisent, Elena, diplômée de l’Ecole normale supérieure de Pise, se retrouve au premier rang. Elle vient de publier un roman inspiré de ses amours de jeunesse qui rencontre un certain succès tout en faisant scandale.

Lila, elle, a quitté son mari Stefano et travaille dur dans une usine où elle subit le harcèlement des hommes et découvre les débuts de la lutte prolétaire. Pour les deux jeunes femmes, comme pour l’Italie, c’est le début d’une période de grands bouleversements.

Parution poche le 25/01/2018 chez Folio


Partage : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 réactions au sujet de « Dans ma boîte aux lettres – Janvier 2018 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *