Eleanor & Park de Rainbow Rowell

Eleanor & Park de Rainbow Rowell

Boy meets girl

Un bus américain sillonne la route, marquant l’arrêt pour faire monter les enfants qui se rendent à l’école . À l’intérieur, c’est le chahut et les places assises semblent répondre à une hiérarchie préétablie. Les brutes, footballeurs, pestes, pom-pom girls se trouvent à l’arrière. Les exclus, nerds, bizarres, différents sont à l’avant. Chacun a sa place attitrée et il n’est pas question que ce faible équilibre soit brisé.

La scène qui suit, on l’a vue dans des films, lue dans des livres des dizaines de fois. Une nouvelle élève que personne n’avait encore jamais vue monte et déclenche alors les mouvements des passagers. Certains posent leur sac sur la place libre à côté d’eux, d’autres se déplacent côté couloir ou on lui répond carrément que le siège est réservé. Eleanor se rapproche peu à peu du fond du bus, les yeux au sol, espérant… C’est alors que Park, un casque sur les oreilles, l’invite à s’asseoir à contrecœur. Ils feront désormais le chemin assis côte à côte chaque jour…

eleanor & park rainbow rowell couverture roman pkj young adult

 

Eleanor & Park : l’angle de la représentation

Si l’histoire est somme toute banale et correspondant aux trames maintes fois vues (un lycée américain qui abrite ses brutes, filles populaires et lycéens mal dans leur peau), les personnages principaux se démarquent. L’un des gros atouts de ce roman est dans la représentation de ses personnages principaux et notamment à travers les questions du physique et des origines.

Eleanor est décrite comme ronde et elle possède une opulente chevelure rousse. Ces deux caractéristiques lui valent les moqueries de ses camarades. Park est métisse, sa mère est Coréenne et il est le seul asiatique de la ville d’Omaha. Il a du mal à se définir et à agir autrement que par ce qu’on attend de lui.

Malgré le manque de confiance en elle, Eleanor ne cherche pas à s’effacer. Elle possède une réelle personnalité complexe qui se reflète dans sa manière d’être, de s’habiller. Sa situation familiale est très difficile. Une fois ses parents divorcés, son père biologique l’a complètement délaissée. Sa mère, remariée à un homme violent et abusif se protège ainsi que ses enfants en répondant au moindre des désirs de son conjoint.

À travers les yeux d’Eleanor, la famille de Park est parfaite et elle ne peut s’empêcher de les envier. Mais si pour elle tout semble idyllique, Park souffre du comportement de son père, ancien soldat qui le forme à une éducation physique, morale et virile qui ne lui convient pas. Les deux adolescents, forts de leurs échanges, vont alors trouver en l’autre la force de s’accepter et d’être eux-mêmes.

Eleanor & Park est un très bon roman young adult aux personnages attachants. En plus des sujets précédemment cités, il aborde également ceux de la drogue, de l’alcoolisme, de la sexualité et du harcèlement scolaire. Le tout est bourré de références musicales et littéraires qui donnent corps à l’histoire. Rainbow Rowell a réussi à dépeindre l’adolescence dans tout ce qu’elle a d’effrayant, de beau, de nouveau.

Partage : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *