Archives de
Catégorie : En 2018, je ne lis que des femmes

Juillet je voyage en livres avec 3 romans espagnols

Juillet je voyage en livres avec 3 romans espagnols

Il y a peu @riendetelque est venue me demander si je voulais participer à son projet Juillet je voyage en livres. Le but ? Présenter un pays/une région avec minimum 3 coups de cœur livresques. Il ne s’agira pas forcément de la nationalité de la personne qui aura écrit le roman mais bien du lieu où se déroule l’histoire. Tentée par ce qu’elle m’a proposé j’ai décidé de vous présenter 3 livres espagnols. Et comme vous le savez certainement, puisqu’en…

Lire la suite Lire la suite

La diagonale du désir de Sinziana Ravini

La diagonale du désir de Sinziana Ravini

En plein dans l’écriture de son nouveau roman, une femme s’interroge sur le désir féminin. Le désir est l’envie, le fait de vouloir quelque chose mais il est également synonyme d’appétit, d’attirance sexuelle. Vaste sujet, surtout lorsqu’elle-même semble avoir relayé ses propres envies au second plan. La relation qui s’essouffle avec son mari ne semble rien arranger. Pour le bien de son roman, elle prend la décision de se créer un double en la personne de Madame X et y voit là une…

Lire la suite Lire la suite

La rentrée littéraire des éditions Stock

La rentrée littéraire des éditions Stock

C’est au neuvième et dernier étage de l’Institut du monde arabe que se sont retrouvés aujourd’hui les féru.e.s de littérature en tout genre à l’occasion de la Rentrée littéraire des éditions Stock. Le beau temps n’était malheureusement pas au rendez-vous mais cela ne nous a pas empêché de découvrir de jolies promesses littéraires pour cet été ! On ne va pas se mentir, j’ai eu envie de lire chacun des livres présentés. Surtout quand ils le sont avec autant de…

Lire la suite Lire la suite

Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Après avoir lu et apprécié D’après une histoire vraie, je souhaitais me replonger dans un roman de Delphine de Vigan. J’ai trouvé Rien ne s’oppose à la nuit dans une boîte à livres et ai très vite été happée par cette histoire. Beaucoup d’écrivain·e·s ont écrit sur leur génitrice. On pense bien évidemment à Marcel Proust avec La Recherche du temps perdu, à La Promesse de l’aube de Romain Gary ou encore à Sido de Colette. S’agissant d’un exercice éprouvant, nous avons bien failli ne jamais lire le…

Lire la suite Lire la suite

En 2018, je ne lis que des femmes

En 2018, je ne lis que des femmes

L’heure du bilan de fin d’année et des bonnes résolutions a sonnée alors que 2018 est déjà bien entamée. L’année dernière, j’ai lu 103 livres et si je ne suis pas une grande adepte des bonnes résolutions qui siéent à la nouvelle année, l’envie de lire plus de femmes se fait de plus en plus présente. Si vous me suivez, vous vous êtes sans doute rendus compte que j’étais plus encline à m’enthousiasmer pour un écrit dès lors qu’il tend…

Lire la suite Lire la suite