Chronique de Kobané Calling de Zerocalcare

Chronique de Kobané Calling de Zerocalcare

Kobané Calling est sortie le 7 septembre dernier aux éditions Cambourakis. On me l’a offerte le mois dernier à l’occasion de mon anniversaire (dédicacé s’il vous plaît !) et cette BD a tout de suite été un gros coup de cœur. Son auteur italien Zerocalcare nous offre ici sa deuxième BD éditée en France après La Prophétie du Tatou en 2014. L’auteur qui connaît un certain succès dans son pays natal (plus de 400 000 exemplaires de la bande dessinée s’y sont écoulés), tient un blog « Zerocalcare » où il raconte son quotidien. Artiste engagé, il raconte dans Kobané Calling la résistance kurde, aux confins de la Turquie, de la Syrie et de l’Irak.

Voyages au Kurdistan

kobane calling zerocalcare exemplaire dédicacé bande dessinée
Mon exemplaire dédicacé par Zerocalcare

Cet « appel de Kobané », Zerocalcare le ressent alors qu’il assiste aux flash info télévisé qui relaient une cité assiégée par Daech. La ville syrienne située à la frontière turque était le théâtre d’une importante bataille entre l’Etat islamique et le peuple (depuis, le peuple à libéré la ville du joug de Daech mais cette dernière est détruite). Le dessinateur et des amis décident de s’y rendre afin d’apporter de l’aide (matériel sanitaire, technologique, etc) mais également de mieux comprendre les causes et enjeux, d’être au cœur de ce qu’ils avaient le sentiment d’assister à une révolution. En effet, les Kurdes de Syrie du Rojava (au nord de la Syrie) tentent d’instaurer une société fondée sur des principes d’égalité et de démocratie.

On avait du mal à comprendre comment tout cela était arrivé. On a demandé des explications aux Kurdes et on a découvert qu’une sorte de révolution était en marche. Une révolution qui parlait un peu notre langue: avec la femme au centre des domaines social, économique et militaire, mais également, c’est moins connu, la redistribution des richesses et la cohabitation entre les religions et les cultures.

Par deux fois ils feront le voyage. Une première pour se rendre au Kurdistan turc dans un village proche de Kobané et une seconde fois dans la région du Rojava au Kurdistan syrien. Sur le terrain, ils feront la rencontre de ces peuples en plein conflit se battant pour leurs libertés et leurs idéaux.

Un chapitre en particulier retient l’attention : celui consacré aux combattantes kurdes vivant dans les montagnes. Ces dernières ont totalement remis en question la hiérarchie hommes/femmes, elles apprennent à se battre aux côtés des hommes et à être respectées par ces derniers.

illustration kobane calling zerocalcare syrie kurdistan

Les sujets évoqués dans Kobané Calling ne sont pas des plus légers mais la présence de son auteur distillée à travers les pages apportent un peu de fraîcheur à l’ensemble notamment à travers son humour et son autodérision. Assez souvent, il prend le temps de faire un point (utile et bienvenue) sur la situation géopolitique des endroits où il se rend. Un glossaire est également ajouté en fin d’ouvrage et regroupe les expressions romaines utilisées (et leurs significations) par Zérocalcare et ses amis.


Un reportage qui mêle témoignages puissants et portraits admirables. Avec Kobané Calling, Zerocalcare a voulu nous montrer une image différente de celle que veut bien nous montrer les politiciens et médias « qui font de l’audience avec les croisades contre l’islam ». C’est également notre regard, notre ignorance et nos préjugés que nous remettons en cause au fil des pages. Un reportage puissant et inspirant, plus que jamais d’actualité et donc à mettre entre toutes les mains.

 

Partage : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *