Pique-nique Babelio 2018

Pique-nique Babelio 2018

Depuis 7 ans maintenant, Babelio organise chaque été un pique-nique littéraire dans plusieurs villes de France et même à l’étranger ! Je me suis aujourd’hui rendue à celui de Paris. Au programme, loterie de livres, sessions de quiz et bien sûr… le fameux pique-nique !

C’est dans le parc de Bercy que nous nous sommes retrouvés aux alentours de midi. Lecteurs et lectrices sont déjà installé.e.s, par petits groupes ou seul.e.s, discutent, mangent, lisent. M’étant inscrite à cet événement, je donne mon identité à l’équipe de Babelio qui me remet un ticket comportant un numéro : celui du sac contenant un des ouvrages de cette rentrée littéraire 2018.

Nous avions également la possibilité d’apporter un livre apprécié dernièrement afin de l’offrir à une personne au hasard. Les livres ainsi rassemblés forment la loterie de livres, qui seront ensuite distribués, piochés de manière aléatoire. J’ai déposé Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan. J’espère que la personne dont la main innocente (ou non) a choisi « mon » livre aura autant de plaisir à le lire que j’en ai eu, il y a quelques mois de cela.

Un roman de la rentrée littéraire et un coup de cœur

pique-nique babelio thalie léger guillaume sire rentrée littéraire 2018

Le livre apporté par quelqu’un et pioché par mes soins est Supplément à la vie de Barbara Loden écrit par Nathalie Léger dont voici le résumé :

Plusieurs destins s’entrelacent dans ce nouveau récit de Nathalie Léger. Ils se nouent autour d’un film, Wanda, réalisé en 1970 par Barbara Loden, un film admiré par Marguerite Duras, une œuvre majeure du cinéma d’avant-garde américain. Il s’agit du seul film de Barbara Loden. Elle écrit, réalise et interprète le rôle de Wanda à partir d’un fait divers : l’errance désastreuse  d’une jeune femme embarquée dans un hold up, et qui remercie le juge de sa condamnation. Barbara Loden est Wanda, comme on dit au cinéma. Son souvenir accompagne la narratrice dans une recherche qui interroge tout autant l’énigme d’une déambulation solitaire que le pouvoir (ou l’impuissance) de l’écriture romanesque à conduire cette enquête.

L’ouvrage de la rentrée littéraire 2018 offert par Babelio est Réelle de Guillaume Sire (aux éditions de l’Observatoire). Je ne sais pas vous mais j’adore sa couverture. Le roman commence d’ailleurs par une citation de Lolita par Nabokov et est dédié à une certaine Daphné. Je crois que nous étions faits pour nous rencontrer ! Voici son résumé :

Enviée, choisie, désirée : Johanna veut être aimée. La jeune fille ne croit plus aux contes de fée, et pourtant? Pourtant elle en est persuadée : le destin dans son cas n’a pas dit son dernier mot.Les années 1990 passent, ses parents s’occupent d’elle quand ils ne regardent pas la télé, son frère la houspille, elle danse dans un sous-sol sur les tubes à la mode, après le lycée elle enchaîne les petits boulots, et pourtant? Un jour enfin, on lui propose de participer à un nouveau genre d’émission. C’est le début d’une étrange aventure et d’une histoire d’amour intense et fragile. Naissent d’autres rêves, plus précis, et d’autres désillusions, plus définitives.

Un joli tote bag accompagnait le tout. J’adore son illustration vintage et sentir l’odeur des livres de manière ostentatoire, cela me correspond assez !

Bilan de cette agréable journée : nous repartons avec des livres en plus à ajouter à la PAL, quelques coups de soleil et le ventre bien rempli. Mention spéciale à l’une des personnes de chez Babelio qui avait cuisiné un super dessert vegan, tu as ma reconnaissance éternelle. Merci Babelio encore une fois pour l’organisation de cet événement et j’espère à très bientôt.

Chers lecteurs, chères lectrices, si vous voulez m’ajouter sur leur plateforme, voici mon profil !

Partage : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *